contact@enquetemedia.org

SICOGI: Bouaké Fofana quitte sans abandonner la fondation!

Partager l'article :

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on pinterest
Share on email

Depuis le 5/8/21 des nouveaux directeurs généraux sont désignés à la tête des sociétés d’Etat telles que l’Autorité Nationale de Régulation du secteur de l’Electricité de Côte d’Ivoire (ANARE-CI), la Société de Développement des Mines (SODEMI), la Société Nationale d’Opérations Pétrolières de Côte d’Ivoire (PETROCI), la Société Ivoirienne de Construction et de Gestion Immobilière (SICOGI)… Selon la procédure, ces nominations devront être entérinées par la signature d’un décret adopté en conseil des Ministres. 

Le cas de la Société Ivoirienne de Construction et de Gestion Immobilière (SICOGI) soulève beaucoup d’interrogations. En effet, Bouaké Fofana qui a occupé la fonction de Directeur Général pendant 3 ans a été nommé Ministre de l’Assainissement et de la Salubrité depuis le 06/4/21. Le Directeur Général Adjoint sera le Directeur Général par intérim à l’issue d’une Assemblée du Conseil d’Administration qui s’est tenue le 27/5/21. Le Conseil d’Administration qui s’était réuni un 27/05/21 va se voir convoquer de nouveau le 09/08/21 pour une nomination pour la même société et pour le même poste. Tous ont été contactés le jour de la tenue de la passation organisée par le nouveau ministre de l’Assainissement et de la Salubrité. Bouaké Fofana a pu compter sur ses « connexions » à la Primature et au Ministère de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme pour procéder à des réaménagements au sein d’une structure qu’il ne dirige plus mais qui en plus, n’est pas sous la tutelle de son ministère. Le ministre semble très impliqué dans les préparatifs de la cérémonie de passation des charges. Un empressement qui fait tousser !

La correspondance électronique entre le ministre Bouaké Fofana et le président du conseil d’administration Ibrahima Bakayoko 

Brahima Traoré : l’homme qui ne rêvait pas diriger la SICOGI

Brahima Traoré, cet ingénieur des travaux publics, jusque-là coordonnateur du programme « Contrat de Désendettement et de Développement » (CDD) auprès de l’AGEROUTE, ex-collaborateur de Bouaké Fofana, lui-même ex-Directeur Général de l’Agence de Gestion des Routes  (Ageroute) de janvier 2003 à juillet 2017, promet des réaménagements. « Des réaménagements auront lieu et il ne faut pas avoir peur du changement » a annoncé Brahima Traoré, lors de la cérémonie de rencontre avec le personnel. En attendant ces réaménagements annoncés, la liste de tous les véhicules de la société est demandée, et des investissements sont faits pour permettre au nouveau DG de s’installer dans un bon confort. Parmi ces « petits » investissements, deux cellulaires de marque IPHONE 11 pour le bonheur des deux assistantes du Dégé. Pendant ce temps, la société tourne au quart et ses véhicules (Deux véhicules Sicogi immatriculés : 1540 JZ 01 et 1560 JZ 01) acquis par crédit-bail sont réquisitionnés (20/08/21) pour la région du Worodougou en vue de célébrer le nouveau ministre Bouaké Fofana, à Kani.  La fête fut belle et 7 quotidiens ivoiriens en ont fait les Grandes Unes et Co-Unes. A bon droit ?

LA REDACTION