contact@enquetemedia.org

SICOGI: La nomination d’un nouveau Dégé entachée de graves irrégularités

Partager l'article :

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on pinterest
Share on email

Les directeurs des sociétés d’Etat devraient être nommés par décret présidentiel après avoir été désignés par un conseil d’administration ou de gestion. Cependant, à la Société ivoirienne de construction et de gestion immobiliere (SICOGI), ayant eu une promotion, le ministre Bouaké Fofana(6/4/21) a fait valider par les 10 administrateurs, le 27/05/21, une nouvelle formule pour désigner le DG : appel à la candidature. 

Première irrégularité notée. 

Dans le cas précis, enquetemedia, jusque-là, n’a pas connaissance de la candidature de l’actuel DG, Brahima Traoré – depuis plusieurs années dans le giron des grands acteurs du secteur de la construction et des grands travaux en Côte d’Ivoire. Ingénieur en génie civil, il a été par le passé le directeur de cabinet de Patrick Achi lorsqu’il était encore ministre en charge des Infrastructures économiques. Il a été aussi directeur général de l’Agence de gestion des routes (Ageroute) – confortablement installé par 2 ministres alors que lui-même n’y songeait pas . Puisque dans son interview accordée à la presse présente, lors de la cérémonie de passation, il indiquait que : « je n’ai jamais imaginé même dans mes rêves les plus fous que je serai DG de la SICOGI ». 
La logique voudrait que, quand on est candidat c’est bien pour pour être retenu…

La seconde irrégularité 

La passassion de charges s’est faite de façon extraordinaire entre l’ancien DG nommé ministre et le nouveau DG ( sans le décret présidentiel) en ignorant la période de l’intérim assuré par le DGA. 
En effet, selon les textes, l’ancien DG devenu ministre devrait faire la passation avec l’intérimaire qui a bien été nommé par le conseil d’administration, afin que celui ci passe à son tour la main au candidat retenu et nommé par décret présidentiel. 
Sauf que la passation s’est faite entre l’ancien DG Bouaké Fofana et le nouveau DG Traoré Brahima sous le regard et les commentaires bien avisés de Bruno Koné , le 9/08/21. 
La nomination, faut-il le rappeler, du nouveau DG est intervenue jeudi 5 Août 2021 dans l’après-midi et le PCA a aussitôt convoqué un conseil extraordinaire le vendredi 6 Août 2021, veille de la fête de l’indépendance, pour entériner ce choix. Et même,  c’est au cours de ce conseil du 6 août que les administrateurs ont reçu le dossier de présentation ou candidature de celui qui n’a « jamais rêvé » d’être le DG de la SICOGI. Alors séance tenante, il a été décidé d’organiser la passation le lundi 9 Août. 
Selon les investigations de www.enquetemedia.org , il y’a bien des non dits dans cette manoeuvre. Plusieurs affaires pendantes devant la justice dont une affaire d’un ACD d’un partenaire à la SICOGI, hypothéqué dans une banque de la place, à des fins personnelles …!
A qui profite donc toute cette manœuvre…. ?

Affaire à suivre.