contact@enquetemedia.org

KKB et la légende du chat, du fou et du silure!

Partager l'article :

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on pinterest
Share on email

Le ministre de la Réconciliation -qui a plus besoin de se réconcilier avec ses vieux démons – que de réconcilier les Ivoiriens, est un as de l’équilibrisme politique.

De qui l’a t-il appris? D’un as de la politique voyons, feu Laurent Dona Fologo. En effet notre très illustre ministre défunt avait un jour, donné des conseils à son « filleul » politique… Lequel conseil se décline en une triptyque d’actions:

Tout d’abord pour être un bon politicien, il faut être comme un chat, pour pouvoir à chaque fois retomber sur ses pattes et continuer son chemin;

Ensuite, comme un fou: ne rien entendre, ne rien voir, poursuivre son chemin comme si de rien n’etait;

Enfin, comme un silure: pour pouvoir se faufiler entre plusieurs tendances au gré de la météo politique.

Quelle est la véracité de cette confidence ?

Voici un témoignage qui en dit long sur la philosophie de KKB:

« Dans les années 2000, nous avions organisé un tournoi dénommé tournoi de football doté du trophée du nom d’un haut cadre du PDCI.
A la finale, ce dernier ne pouvait pas se déplacer pour se rendre en personne assister à la rencontre, en raison de son agenda très chargé. Il a donc demandé à celui qui était son poulain à l’époque c’est-à-dire KKB, de le représenter à la finale.
Le fameux KKB en a profité pour montrer de toutes les couleurs aux organisateurs.
D’abord l’argent devant servir à déplacer la fanfare et les artistes a disparu sur le trajet entre Abidjan et le village.
De même que les enveloppes des équipes ayant participé au tournoi et celles des équipes finalistes. KKB seul pourra aujourd’hui nous  dire où elles sont parties! On ne comprenait pas à cette époque, comment cet illustré cadre du parti peut avoir son nom sur un tournoi et ne pas contribuer financièrement. Surtout  que le délégué du PDCI à l’époque avait rassuré la population sur la réussite ineluctable de l’événement vu que KKB viendrait avec tout le nécessaire. Mais, désillusion!
Finalement KKB a donné ces sages conseils qu’il a reçus de Fologo (Et qu’enquetemedia à dévoilés plus haut), au president du comité d’organisation, pour justifier ce forfait . »

Vous comprenez désormais tout de KKB, sans entrer dans les détails! Un conseil d’enquetemedia néanmoins à vous très chers lecteurs et abonnés : Faites vôtre cette idéologie en vous comportant à la fois comme un chat, un fou et un silure,  et la météo politique -comme les crocs en jambe à toute la classe politique et à son parti d’origine et plus loin les accusations de viol pour KKB- sera toujours en vôtre faveur. A bon entendeur….!

LA RÉDAC’