contact@enquetemedia.org

Salon International de l’Agriculture 2022-Debrief / Chronique de trois « ministres boucantiers » sur Paris !

Partager l'article :

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on pinterest
Share on email

La 58e édition du Salon international de l’agriculture a lieu du 26 février au 6 mars 2022, à Porte de Versailles (Paris). La Côte d’Ivoire y était avec ses habitudes aussi.

Affaire Chocolat primé, du grand bruit pour rien

Le chocolat de Daloa SAHS SCOOP été spécialement primé dans la « Sélection des Agricultures du Monde ».  Nous lisons partout que le chocolat de Daloa SAHS SCOOP désigné par un jury d’experts et par les consommateurs, comme le coup de cœur pour la qualité parmi des centaines de produits venu monde entier.

Ça n’est pas vrai. Ce n’est ni un jury d’experts ni les consommateurs

C’est juste un coup de cœur d’un groupe parmi les organisateurs qui parcourt les stands des exposants pour goûter certains produits dans  lesquels ils choisissent un ou deux et leur octroient un sticker pour marquer leur coup de cœur.  Le « Le Chocolatier ivoirien » Excel Emmanuel qui s’est pressé pour balancer l’information ( pas juste d’ailleurs) à son réseau d’activistes sur la toile et qui voulait en tirer toute la gloire devrait faire profil bas et dire toute la vérité. Ce ni donc sa marque qui a eu ce banal sticker que presque tous les stands visités du Pavillon. 5 ont reçu pour un ou deux de leurs produits. La coopérative SAHS SCOOP du chocolat de Daloa dont le produit a reçu le sticker devrait avoir le triomphe modeste et se mettre au travail. C’est tellement ridicule cette grande communication autour de cette affaire de « prix de Koumassi ». Ça n’a aucune valeur et ça ne donne aucune plus-value au chocolat.

La presse en a tellement fait écho de ces papiers commandés et repris par presque tous. Le salon est organisé par le CENECA (Centre national des expositions et des concours agricoles). Tout le monde peut se renseigner auprès du CENCA. Si tel est que le prix est si important, pourquoi le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani n’a-t-il pas fait écho de ce fameux prix ? Le ministre de l’agriculture s’apprêtait à appeler le président de la république pour l’en informer lorsqu’il a découvert la supercherie et  n’a pas manquer de reprendre Axel Emmanuel.

Aly Touré, le grand absent

Le grand absent de cette 58 -ème édition est bien l’ambassadeur Aly Touré, représentant permanent de la Côte d’Ivoire auprès des organisations internationales de produits de base à Londres et porte-parole de 22 pays producteurs de Cacao d’Afrique d’Asie et d’Amérique latine. L’Ambassadeur Aly Touré a été simplement snobé par le ministre Adjoumani qui a pris le soin d’inviter et de faire inviter certaines personnalités de son choix qui n’ont vraiment pas de lien direct avec le secteur. Même l’ambassadeur de Côte d’Ivoire en France Maurice Bandama n’a pas daigné réparer cet impair. Là où son prédécesseur feu SEM Charles Gomis usait de grande diplomatie pour rattraper de type d’incident. Alain Donwahi, lui, est resté un peu discret et très peu bavard.

De véritables badauds au SIA 2022 !!!

Des personnes des délégations des deux ministères ne savent réellement pas pourquoi ils sont venus au Salon de l’agriculture. De véritables badauds !!! Premier producteur mondial de Cacao , aucun ivoirien n’a  pas pu faire un « champagne chocolate» .

Mais comme un essaim d’abeilles, les délégations ivoiriennes au plus haut sommet se sont ruées sur la trouvaille du maghrébin.  Et si fiers au point d’en commander des caisses de « champagne chocolate» made in France avec le cacao dont la Côte d’Ivoire demeure premier producteur mondial. Cerise sur le gâteau , ce sont 37 millions FCFA qui ont été distraits dans la communication  du ministre des ressources halieutiques et animales, Sidi Tiemoko Touré, un ministère appendice à  celui de l’agriculture. Quid du ministre de l’agriculture lui-même ?

LA REDACTION