contact@enquetemedia.org

Plateforme aéroportuaire- AVISECURE : L’assujettissement ou la démission !

Partager l'article :

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on pinterest
Share on email

En septembre dernier, nous publiions un dossier intitulé « Plateforme aéroportuaire/ Insécurité sociale chronique à bord du cockpit d’AVISECURE ! ». Eh bien, tout est encore pire, dans le plus mauvais des mondes. La Direction d’AVISECURE -structure chargée de la sécurité et la fiabilité des passagers, des bagages, et de toute personne travaillant dans le secteur aéroportuaire ivoirien depuis 2007- a utilisé de subterfuges pour retourner la situation en sa faveur. La grève avec des bandeaux rouges et les lettres adressées aux autorités administratives n’ont pas eu d’oreilles attentives. Un plan des plus funeste a été concocté et qui consiste progressivement à mettre au chômage technique et recruter davantage, créer un deuxième syndicat affilié à la Direction et la totale, un assujettissement, ou la démission.

Cet assujettissement consiste à démissionner du Syndicat national des agents de la sûreté aéroportuaire (SYNASACI) pour rejoindre la plateforme du patronat ou subir des humiliations, intimidations, chantages et pressions de toutes parts. La preuve m, le seul membre de la Direction qui avait osé rejoindre le syndicat des agents revendiquant un mieux-être, a été purement et simplement rétrogradé, subissant les quolibets de ses pairs. Si vous avez le malheur de demander une faveur à la Direction via le chef du personnel, la condition sine qua non pour l’obtenir est vous l’avez deviné, de quitter le SYNACACI.

Et malheureusement ces pratiques du Neandertal ont lieu à notre aéroport hyper certifié, au nez et à la barbe du ministère des Transports et de l’Agence nationale de l’aviation civile (ANAC). Demander des salaires décents, des primes, un profil de carrière et plus de justice au sein d’AVISECURE, c’est bien comme on le constate, un crime de ‘’lèse-Directeur’’ !

LA REDAC’