contact@enquetemedia.org

Hommage des producteurs à Ouattara/Plus de 100 millions FCFA partagés entre « larrons »! »

Partager l'article :

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on pinterest
Share on email

6 jours après l’hommage des producteurs au chef de l’Etat, Alassane Ouattara, le monde paysan est en ébullition. Et pour cause, la vaste « escroquerie morale » à laquelle cet hommage a servi de paravent, est mise à nue.

Une cérémonie de sublimation de la sourde colère des paysans.

A la réalité, cet hommage n’est rien d’autre qu’une supercherie pour pomper l’argent des producteurs avec la complicité du Conseil Café Cacao (CCC).
Pour étouffer tout soulèvement du monde paysan mécontent de la non disponibilité des 17 milliards FCFA en guise de soutien aux producteurs victimes de Covid-19, Yves Koné Brahima est ses sbires vont trouver l’ingénieuse idée de leur clouer le bec avec l’hommage retentissant qui de surcroît crédibilise aux yeux du monde, que tout est parfait. Or il n y a jamais de crime parfait.

La date du 4 juin 2022 est retenue pour la cérémonie à Yamoussoukro avec pour parrain Téné Birahima Ouattara alias photocopie, le  « frère cadet » du président de la République , Kobenan Kouassi Adjoumani, Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural et le ministre du Commerce, Souleymane Diarrassouba.

Partage de 100 millions de FCFA entre petits copains.

Les organisateurs avec à leur tête Koné Moussa, président du syndicat des producteurs agricoles de Cote d Ivoire (SYPACI), Diakité Issiaka, l’homme qui a fait fortune en dévalisant tout le stock de cacao de la société ADM à PK 18 ancien unicafé, avec la bénédiction de IB.

Le vendredi (03-o6-22) soir, à quelques heures de la cérémonie, un comité fantoche fort de 14 membres mis en place depuis Abidjan, se réuni et se partage 100 millions F CFA avant l’ouverture de la cérémonie.
La grosse duperie va continuer le samedi, 04 juin 2022. Les organisateurs vont estimer le nombre des producteurs à 4000, venus de toutes les zones de production.
Ils seront classifiés selon leur influence. De 200 mille à 10 mille FCFA selon l’importance des producteurs . Une véritable cacophonie s’installe et bonjour la surévaluation.

Un forfait et un autre, à l’horizon. 

En moins d’une semaine, le sieur Koné Moussa, peu discret,  s ‘est offert une voiture toute neuve de marque Hyundai maison mère, à 25 millions FCFA . Lui qui a quelques jours de la cérémonie n’avait aucun kopek, devient subitement riche. Trois autres personnes membres de l’organisation sont sur le point d’emboîter le pas à Koné Moussa, même s’ils hésitent encore, pour l’heure .

Content de la mobilisation, Alassane Ouattara fait don de 100 millions F CFA, mais jalousement gardés par le CCC selon les sources de www.enquetemedia.org , et ce, en attendant que la tension baisse pour encore se retrouver pour le partage. On espère que cette fois-ci le partage se fera discrètement sans acquisition ostentatoire puisque l’argent a horreur des regards indiscrets!

LA RÉDAC