contact@enquetemedia.org

Filière Café-Cacao/ Les producteurs en grève illimitée à partir du 3 août…

Partager l'article :

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on pinterest
Share on email

                                                                                                                 Abidjan, le lundi 18 Juillet 2022.
A monsieur le Ministre d’état, Ministre de l’agriculture  et du développement rural                                                                                                                                Objet : Préavis de Grève illimitée dans toutes les zones de production Café & Cacao des 13 délégations du Conseil CaféCacao. 

Ref N° 0024/202207/Centrale-Pdt/SG

Monsieur le Ministre d’état,

Nous avons l’honneur de vous adresser cette présente.

D’emblée, nous vous marquons notre reconnaissance pour l’immense travail que vous abattez pour le monde agricole et singulièrement la filière Café-Cacao.

Face au refus de dialogue constructif du Directeur Général et du Président du Conseil d’Administration du Conseil Café-Cacao quant au dossier COVID19 et relativement aux préoccupations soulevées et exprimées, depuis le mois de mars 2022, nous vous avons saisi maintes fois et aussi d’autres départements ministériels ou administrations publiques afin de parvenir à des solutions apaisées de ces questions.

Toutes nos démarches administratives et autres interpellations sont restées sans suite à ce jour, les problèmes sont déplacés pour gagner du temps, ni oreille, ni œil pour entendre et voir les questions de fond et y trouver des solutions durables.  

Vu le rejet systématique de notre démarche de dialogue constructif, les dirigeants du Conseil Café-Cacao ont fini par nous convaincre qu’ils n’entendent que le langage des grèves illimitées et autres mouvements d’humeur, là où les organisations des producteurs de Café-Cacao proposent un dialogue apaisé.

Ayant épuisé tout recours amiable, nous sommes contraints, malgré nous à recourir à des mouvements d’humeur malheureusement pour être entendu afin que des discussions s’ouvrent.

La filière Café-Cacao, principale pourvoyeuse de l’économie ivoirienne ne saurait être gérée et dirigée sans tenir compte des acteurs clé, les planteurs de Café et de Cacao, à travers leurs différentes organisations et singulièrement leurs syndicats qui ne sont ni consultés ou écoutés.

La pandémie de COVID19 est venue accentuerl’environnement déjà morose de la commercialisation intérieure où malgré l’application du DRD (Différentiel deRevenu Descend) les producteurs de Café-Cacao ne ressentent pas l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail.

Le Conseil du Café-Cacao noyé dans une impuissance face à cette situation précitée, n’arrive pas à nous expliquer aussi les pénuries récurrentes de sacherie brousse et export à chaque campagne agricole.

Les 17 Milliards FCFA de COVID19, soutien du Gouvernement ivoirien avec l’appui des bailleurs internationaux est la goutte d’eau qui a débordé.

Alors que les producteurs de Café-Cacao ont adopté une clé de répartition, à travers leurs organisations, le DG du Conseil Café-Cacao va s’en détacher et payer partiellement 2.000.000 FCFA forfaitaires  à une poignée de coopératives selon sa propre clé de répartition qui pose problème à ce jour, 20% de coopératives ont été payés, les 80% restants attendent toujours tout comme les syndicats et associationsqui ont été exclus sans raison valable de la distribution des 17 Milliards FCFA.

Plusieurs fois interpellé, le DG du Conseil Café-Cacao semble foncer tout droit dans le mur.

Le mardi 28 Juin 2022, nous avons déposé la liste non exhaustive des coopératives qui n’ont pas perçu les 2.000.000FCFA forfaitaires du Conseil Café-Cacao, depuis le début de l’opération.

Contre toute attente, le Conseil Café-Cacao fait maintenant des virements de 500.000FCFA à ces coopératives qui attendaient les 2.000.000FCFA forfaitaires. Cela est contraire à l’esprit et à la lettre de nos échanges et discussions. Ajouté à tous ces manquements la distribution et la dotation non équitable des phytosanitaires en cours.

Vu tout ce qui précède, et face au refus de concertation des dirigeants du Conseil Café-Cacao, les producteurs de Café-cacao réunis en assemblée générale le samedi 16 Juillet 2022 ont décidé et donné quitus à la Centrale Syndicale de déposer ce présent préavis :

GREVE ILLIMITEE DES LE MERCREDI 3 AOUT 2022, dans toutes les délégations du Conseil Café-Cacao
JUSQU’A CE QUE TOUTES NOS REVENDICATIONS AIENT SATISFACTION.  

NOS REVENDICATIONS

1) Paiement des 2 Millions forfaitaires des 17 Milliards FCFA de COVID19 à toutes les Coopératives & Création d’un Comité tripartite entre le Ministère de l’agriculture, le Conseil Café-Cacao et le Collectif des syndicats agricoles de Côte d’Ivoire pour le suivi et l’évaluation de l’opération de distribution.

2) Le respect de la clé de répartition adoptée en Assemblée Générale par les organisations des producteurs Café-Cacao, 40% Coopératives, 35% Syndicats & Associations, 25% Producteurs Individuels
3) Audit de la gestion du Conseil Café-Cacao & Rétrocession de la sacherie brousse aux producteurs de Café-Cacao.
4) Gestion équitable du Fonds d’appui aux OPA Café-Cacao

5) Création d’un « Fonds de Garantie amélioré de 25 Milliards CFA » pour le financement et le soutien aux Coopératives Café-Cacao.

Le Président : Seydou Kiebré      

Le Secrétaire Général: Thibeaut Yoro                                                                                  

Ampliations
o Président de la République
o Premier Ministre
o Président de l’Assemblée Nationale
o Grand Médiateur de la République.
o Ministre d’état, Ministre de la défense.
o Ministre d’état, Ministre de l’agriculture et du développement rural
o Ministre de l’intérieur
o Ministère de la Communication
o Ministère de la Bonne Gouvernance
o Cour des Comptes
o Inspection Générale d’Etat
o Banque Mondiale
o Union Européenne
o Ambassade de France.
o Ambassade des Etats Unis
o Ambassade de Hollande
o Directeur Général du Conseil Café-Cacao
o PCA du Conseil Café-Cacao
o Directeurs Régionaux de l’agriculture
o Directeurs Régionaux du Conseil Café-Cacao  o Préfets des Régions