contact@enquetemedia.org

Café-Cacao-17 milliards COVID-19/Le jeu trouble de Kobenan Kouassi Adjoumani !

Partager l'article :

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on pinterest
Share on email

Suite à la grève des producteurs de Café-Cacao et fortement relayée par les médias, surtout la presse étrangère, les syndicats et le Conseil du Café et du Cacao (CCC) se retrouvent devant le ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Kobenan Kouassi Adjoumani, le mercredi 20 octobre 2021, à la Caistab à Abidjan-Plateau.

Au cours de cette rencontre, relative à la grève qu’ils ont entamés quant aux primes promises pour soutenir la filière frappée de plein fouet par la pandémie de Covid-19, les grévistes avec à leur tête Koné Moussa du syndicat national agricole pour le progrès en Côte d’Ivoire (Synapci) et Kanga Koffi de l’Association nationale des producteurs de café-cacao de Côte d’Ivoire (Anaproci) conditionnent la lavée de la grève par le remboursement intégral des frais de mobilisation qui comprend entre autres les déplacements qui s’élèvent à plusieurs millions. Le même soir, les grévistes sont reçus par Yves Brahima Koné, Directeur du CCC et passent à la caisse : 20 millions libérés pour les grévistes et le mot d’ordre est levé le lendemain, 21 octobre 2021, au cours d’une conférence de presse avec bien sûr la certitude du paiement des 17 milliards FCFA.

Le 11 novembre 2021, le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani adresse un courrier au Conseil du Café et du Cacao (CCC) pour l’informer de la disponibilité des 17 milliards FCFA sans toutefois indiquer la date de mise à disposition de ces fonds à son ministère, le ministère de l’Agriculture et du Développement rural par son collègue du ministère du budget et portefeuille de l’Etat.

Mais contre toute attente, le courrier se retrouve entre les mains des syndicats. Mieux, dans ledit courrier, le ministre demande au CCC, l’ouverture d’un compte au Trésor alors que CCC qui dispose déjà un compte au Trésor. Au niveau du Trésor, une source avec qui nous avons échangé indique que jusqu’à ce jour, le compte du CCC existant n’est pas accrédité des 17 milliards FCFA (Aumoment où nous mettions sous presse) . Mais Adjoumani lui, demande un nouveau compte du CCC au Trésor.

Des questions et des réponses.  

Qu’est-ce qui se passe en réalité entre le ministre et le Dg du CCC ? Pourquoi toutes les filières agricoles ont bénéficié du « fonds soutien Covid-19 » sauf la filière Café-Cacao ? L’argent est-il vraiment disponible comme l’indique le courrier du ministre Adjoumani ?

Des éléments de réponse sont perceptibles sur le tableau de synthèse du Programme d’Urgence de Soutien aux filières agricoles impactées par la COVID 19 (PURGA). En somme, la filière Café-Cacao n’est pas sur la liste. (Voir tableau).

Selon nos investigations, au ministère de l’Agriculture, du Budget et au Trésor, le compte du CCC déjà disponible au trésor n’est pas accrédité. Mais le ministère dit le contraire, mettant ainsi le CCC en ballotage vis-à-vis des producteurs qui croient dur comme fer que désormais Yves Brahima Koné est le loup qui veut leur spolier leur fonds COVID-19 de 17 milliards FCFA. A quoi joue donc Kobenan Kouassi Adjoumani ? (Suite)

LA REDAC’