contact@enquetemedia.org

Affaire drogue/ 24 comptes saisis, de l’argent déjà hors du pays!

Partager l'article :

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on pinterest
Share on email

Le juge Abanet Esso Blanche du pôle économique et financier, a adressé une injonction au président de l’Association professionnelle des banques et établissements financiers de Côte d’Ivoire (APBEFCI).

Et cela, depuis le 10 mai dernier, soit pratiquement un mois, avant la vague d’arrestation massive. Objectif, une « ordonnance de placement de comptes bancaires sous main de justice et d’interdiction de toutes opérations bancaires ». Aussitot créé, que ce pôle n’a vraiment pas chômé! Comme s’ il a été mis sur les fonts-baptismaux, à dessein. 24 individus et sociétés (voire liste) sous le faix de cette ordonnance un mois, avant les nombreuses interpellations.


Ceux qui n’ont donc pas encore eu d’anicroches avec la Justice pour l’heure concernant cette affaire et directement liés à ces sociétés ou nommément cités dans cette ordonnance, devraient d’ores et déjà, s’ apprêter à aller croupir pour respirer l’air frais de la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA). Et dire que l’APBEFCI outre la saisine de ces comptes, devrait rechercher tout autre compte dans quel établissement financier que ce fusse, afin d’en référer au pôle pénal et financier. Eh bien madame Abanet, devrait envoyer une commission rogatoire au pays de l’Uncle Sam c’est à dire les USA, pour rechercher les comptes d’un certain officier impliqué dans cette affaire. Il a pris le soin depuis de nombreuses années d’y envoyer sa famille et d’y rapatrier toutes ses soultes obtenues de la vente de la poudre blanche. Sa femme et sa famille d’ailleurs, y résident.

LA RÉDAC’