contact@enquetemedia.org

ATTENTAT DE GRAND-BASSAM/ UNE MASCARADE A L’IVOIRIENNE (ÉPISODE 3)

Partager l'article :

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on pinterest
Share on email

Le 5 janvier 1970, Le très vénéré Père de la Nation ivoirienne crée son  gouvernement sous la 1ere république. C’était l’époque du parti unique. Ce gouvernement voit l’entrée de nouvelles personnalités issues de différentes couches socioprofessionnelles.. Ce sont surtout des cadres, des intellectuels, fraîchement rentrés d’Etudes à l’étranger, ou encore, des cadres qui, après les indépendances, ont témoigné de leur fidélité au Président Félix Houphouët -Boigny. Il faut dire qu’en 1970, la période était sensible.  Il y a eu la période de révolte des Guebié dans l’Ouest du pays, de même  que des complots de destabilisation du pouvoir. Ainsi, ce nouveau gouvernement composé de 23 membres verra l’entrée de 14 nouvelles personnalités qui étaient :

* Alexis-Thierry LEBBE à la Construction et  à l’Urbanisme;

* Loua DIOMANDE au Tourisme;

* Mohamed DIAWARA au Plan;

* Souleymane CISSOKO à la poste et aux Télécommunications ;

* Abdoulaye SAWADOGO à l’Agriculture;

* Lorougnon GUEDE a l’Education Nationale;

* Hippolyte AYE à la Santé Publique et à la Population ;

* TADJO Ehoué à la Fonction Publique ;

* Grah KADJI aux Travaux Publiques et  au Transport;

* Garba DICKO à la Production Animale ;

* VANIE BI TRA au Travail et  aux Affaires Sociales;

* Étienne AHIN à la Jeunesse, l’Education et  au  Sport;

* Edmond Zegbehi BOUAZO à l’information; et

* Ange Barri BATTESTI à l’Enseignement Technique et la Formation Professionnelle..

BARRY BATTESTI, le père de la Formation professionnelle ivoirienne.
Cette Côte d’Ivoire cosmopolite regorgeait ainsi de talents venant de tous les recoins de la sous-région, régulièrement installée sur le territoire.
Ainsi, le dernier cité, Ange Barri BATTESTI était un intellectuel comme il en existe de rares aujourd’hui. Peulh, né en février 1932 , il était reconnu de ses pairs comme un ingénieur talentueux. Originaire de Seguela, ses  congénères voyaient en lui un homme rigoureux, fasciné par le travail. Il a fait l’école Supérieure de Bingerville, le CAFOP de Dabou, puis l’Université de Dakar avant de sanctionner ses études d’un D.E.S en Géographie de l’Université de Poitiers (France). Beaucoup d’intellectuels d’aujourd’hui peuvent témoigner de l’impulsion qu’il a mise au sein de la Formation professionnelle pour que nous ayons des écoles qui forment jusqu’à aujourd’hui des cadres que nous envient même les pays Européens, entre autre l’Institut Polytechnique de Yamoussoukro, l’Ecole Nationale de Statistiques et d’Economie Appliquée, ou à moindre échelle, le Centre de bureautique, de comlunication et de gestion (CBCG). Lorsqu’il recevait des bourses d’étude étrangères, Battesti n’était pas dans l’ethnocentrisme. Seuls les meilleurs et les plus méritants en bénéficiaient. Ange Barri Battesti était marié et père de 9 enfants. Ses petits enfants travaillent dans l’Administration ivoirienne et le plus connu d’entre eux est Ange Leonid BARRY-BATTESTI (Ex Sexretaire Général du FDFP). Cependant, l’un de ses petits fils, Hassan Barry, fils de Moussa Barry (fils du Ministre ) et de Barry Djeneba, se trouve dans la tourmente suite à son arrestation le jeudi 26 mai à Abidjan au Restaurant le Titanic , sis au Grand Carrefour de Koumassi…Comment ce petit fils de dignitaire se retrouve-t-il au sein d’une enquête pour participation à une entreprise terroriste ?
De quoi l’accuse t’on?
A t’il participé à la préparation de l’attaque?Qu’en est -il de sa copine?
Hassan Barry n’a pas eu la chance de terminer les études à la mort de son père, au début des années 2000. Il enchaîne les petit boulots à Dabou auprès de sa mère. Commerçant sédentaire, il s’affranchit et veut aller à la découverte du monde pour gagner sa pitance par soi-même, lorsqu’il obtient son permis de conduire. Avec sa petit amie Mawa MEITE, ils rêvent de voyager, de business divers, de bétail et d’Europe. Cependant, Hassan BARRY est conscient que Mawa est très courtisée. Elle résiste et refuse toutes ces belles cylindrées qui lui vendent monts et merveilles. Barry va en faire les frais!

LA RÉDACTION